Découvrir la région

Profitez de la Montée du Poupet, pour venir découvrir Salins-les-Bains et ses alentours.

Salins-les-Bains

Situé au fond de la vallée de la Furieuse, protégé par 2 forts privés (Saint André – 604 m et Belin – 584m), Salins-les-bains est une petite cité comtoise de caractère qui est dominée par le Mont Poupet (853 m).

Salins-les-Bains est une commune du Jura (Bourgogne-Franche-Comté) qui compte environ 2 800 salinois.

L’origine du nom « Salins-les-Bains » ne laisse aucun doute : présence de sel. Au Moyen-Âge et jusqu’à l’époque moderne, Salins-les-Bains était la 2ème ville de la Comté après Besançon (à l’époque : 8 000 habitants). C’était Salins-du-Jura. La ville doit sa renommée au sel qu’elle exploite et dont elle fait commerce jusqu’en 1962. Véritable or blanc, la saumure est utilisée depuis 1854 pour le thermalisme.

Aujourd’hui, Salins-les-Bains c’est un riche patrimoine culturel et naturel. En flânant à travers les ruelles et escaliers anciens, c’est à chaque coin de rue que vous rencontrerez l’histoire…

Le JURA

 

Le Jura est un département français dont le nom vient du massif montagneux du Jura. C’est un des quatre départements de la région de Bourgogne-Franche-Comté.

Thermes et Spa “ThermaSalina“

 

L’eau, riche en sel tonique, comme la mer ! Salins-Les-Bains puise toujours sa vitalité dans le thermalisme : bain de santé, bouillonnant de naturel et de bienfaits.

Dégustations

D’une superficie de 1 850 ha, le vignoble jurassien possède une grande diversité. Les vignerons du Jura ont eu très tôt conscience d’une relation entre la qualité d’un vin et les particularités d’un lieu. Vins rouges et rosés, vins blancs et vins jaunes pour les vins tranquilles, mais aussi effervescents (Crémant du Jura), liquoreux (Vin de Paille), mistelles (Macvin du Jura), marcs et autres fines, constituent la plus large palette qu’un vignoble puisse offrir.

La Grande Saline

Haut lieu historique et industriel de Bourgogne-Franche-Comté, la Grande Saline de Salins-les-Bains, classée monument historique, a été reconnue patrimoine mondial de l’UNESCO le 27 juin 2009.

Le musée du sel est intégré à l’architecture existante et permet de découvrir l’histoire du site et de l’exploitation du sel du Néolithique à nos jours.